menu
terrence
savane
sabba
eve
Dreamland - Logo
8 mars 2013
Interview librairie komikku
Quel a été votre parcours ?

Je n'ai pas fait d'école et je n'ai pas pris de cours de dessin. Je ne me considère pas comme un mangaka.


Vous vous définiriez plus comme quoi ?

Comme un auteur. J'écris et je dessine mes histoires. J'adapte le format à mes scénarios et non pas l'inverse. Chez moi je lis du manga, de la bande dessinée, de l'indépendant et du comics. J'ai choisi le format en fonction du scénario de Dreamland. Tous mes autres projets ne seront pas forcément des mangas. J'ai été influencé par la culture Goldorak quand j'étais petit mais sans le savoir car quand on est petit, on recopie ce que l'on aime. Je n'ai jamais eu ce côté fan du Japon ou à fond manga.
Je dis aux jeunes qui veulent devenir mangaka qu'ils ne seront pas mangaka. Un mangaka, c'est quelqu'un qui est au Japon et qui dessine au Japon. Il y a des assistants et des studios au Japon. On lui demande d'être performant chaque semaine ou chaque mois. Mais en France le métier est totalement différent.


Comment vous ait venu l'idée de Dreamland ?

Les idées viennent comme ça. C'est un métier/passion pour moi. J'ai eu l'amorce avec l'idée de faire une histoire d'un mec qui voyage dans les rêves. J'avais déjà le mot voyage/voyageur. Après j'ai fait des recherches, je suis arrivé donc à rêve /cauchemar. De là je suis arrivé à phobie. Après, j'ai vu des pouvoirs dans ma tête. Après, il y a tout un travail pour créer un univers riche et complexe. Cependant dire pourquoi Dreamland et pas autre chose, c'est inexplicable. Je travaille beaucoup au feeling.


Comment s'est fait votre rencontre avec Pika ?

Cela s'est fait dans le milieu bande dessinée classique. J'ai fait un dossier pour présenter mon projet. Ce que je dis souvent aux jeunes dessinateurs : c'est qu'il faut se bouger car l'éditeur ne viendra jamais te chercher. il faut donc faire un dossier et démarcher. Il faut passer outre les refoules. Ceux qui sont à ma place se sont les plus obstinés. On m'a dit plein de fois mais je suis revenu.


Vous attendiez-vous à avoir un tel succès ?

Non car le succès on s'y attend pas. Je ne fais pas Dreamland pour ça. C'est pour ça que quand tu lis Dreamland tu vois que c'est du 100% moi et du pur plaisir. J'écris l'histoire pour moi que l'on aime ou l'on n'aime pas c'est la même. Finalement c'est pour ça que les gens aiment Dreamland. J'en suis toujours le premier étonné et c'est pour ça que je dois être là toujours assis à dédicacer. Les gens sont plus méritants à attendre sous la pluie que moi qui suis assis à entendre des "merci", "vous êtes génial" ... Il faut savoir remettre les choses dans leur contexte. Le milieu n'est pas facile mais il y a pire dans la vie.


Vous aimez donc ce contact avec le public ?

Je le découvre. Je suis quelqu'un d'assez open à la base. J'aime bien parler et le contact avec les gens. Comme la bande dessinée est métier plutôt solitaire car il faut que tu sois chez toi pour réaliser les planches, franchement les dédicaces ça fait du bien.


Quel est votre personnage préféré dans Dreamland ?

Je n'en ai pas. Comme c'est tous mes créations, il n'y a en a pas un que je préfère mais il y en a des plus durs à faire que d'autres, des plus simples, des plus rapides... Il n'y pas un perso que je vais détester, sinon je ne l'aurai pas créé.


Y-a-t-il un personnage qui vous ressemble ?

Les gens font souvent le raccourci entre Terrence et moi, ce que je peux comprendre. Cependant tous les personnages ont un peu de moi. Je pense qu'il y a beaucoup de personnages qui me ressemble un tout petit peu.


Quel personnage as été le plus demandé en dédicaces ?

Quand j'écris mon histoire, je n'aime pas les héros uniques. C'est vrai que l'on voit beaucoup Terrence mais j'aime bien avoir des groupes de héros. Je travaille tous mes persos et c'est tous des héros potentiels. Je le ressens en dédicaces car on me demande tout le monde tout le temps. Je me dis cool, j'ai bien fait mon travail. Chacun a son préféré. Terrence est beaucoup demandé mais il y a aussi Savane donc tout le petit groupe. J'ai des demandes de tout.


Quel est votre regard sur le monde du manga et de la bande dessinée ?

Il y a trop de titres qui sortent et il y a une sélection à la base. Il n'y a pas que le lecteur qui va sélectionner, il y a en premier le représentant . Quand tu es une nouveauté, tu l'es 3 jours. Un libraire qui te garde une semaine en devanture c'est déjà beaucoup. C'est toujours les mêmes séries qui marchent ce qui représentent 10% du marché pour les sorties. Le fait qu'il y ait trop de sorties finalement pénalise tout le monde.


Je remercie beaucoup Reno Lemaire pour sa gentillesse et le temps qu'il a bien voulu m'accorder. Je remercie également les éditions Pika et la librairie Komikku pour leur accueil.





http://www.lemondefoudesmangas.com/2013/04/interview-de-reno-lemaire-lors-de-sa.html